Apprenez à diagnostiquer un joint de culasse défectueux

Le joint de culasse, c’est un élément tout petit dans votre moteur. Pourtant, son rôle est essentiel. Il préserve l’étanchéité de la chambre de combustion. Il subit d’importantes contraintes thermiques, mécaniques, chimiques, lorsque vous roulez. Si cette pièce est hors-service, votre moteur, qui produit des explosions, va endommager la mécanique du véhicule et l’huile moteur va se mélanger à l’essence. Les résultats peuvent être désastreux : votre voiture pourrait bien complètement cesser de fonctionner et elle sera irréparable. Pour prévenir tout désagrément, il est important de savoir reconnaître les signes annonçant que votre joint de culasse ne remplit plus son rôle.

Comment fonctionne un joint de culasse ?

Cette pièce, l’une des plus fragiles du moteur, assume pour rôle principal d’empêcher le passage des gaz et des fluides entre le bloc moteur de votre véhicule et la culasse. En d’autres termes, le joint de culasse c’est tout simplement un joint classique installé dans votre moteur pour qu’il assure l’étanchéité de la culasse, des chambres de combustion, de la circulation d’huile et du circuit de refroidissement. La culasse, c’est le point d’appui des organes indispensables au fonctionnement de votre moteur, comme les systèmes d’allumages et d’injection, les soupapes, le dispositif de graissage, etc. Finalement, le joint de culasse c’est l’élément qui assure la jonction entre la culasse et votre bloc moteur.

Quels sont les symptômes d’un joint de culasse cassé ?

Une température trop haute

Une technique simple existe pour diagnostiquer un joint de culasse défectueux : vérifier la température du moteur. Celle-ci ne doit pas être trop élevée. Si le thermostat affiche une température élevée (supérieure à 95°C) cela indique qu’il n’y a plus de liquide de refroidissement qui se met en place. Le moteur va donc subir une surchauffe, ce qui va finir par le casser.

Une fumée épaisse

Lorsque vous roulez, si une épaisse fumée blanche ou bleue claire sort de votre pot d’échappement, c’est mauvais signe. Il faut absolument vous rendre auprès d’un garagiste, ou réaliser les réparations par vous-même si vous vous en sentez capable, car c’est le résultat d’un mélange entre l’huile moteur et le liquide de refroidissement. De plus, si votre niveau d’huile moteur baisse trop, ou celui de votre liquide de refroidissement, votre moteur risque de se casser définitivement car il va surchauffer.

Un chauffage HS

Si le ventilateur ou le chauffage de votre voiture ne fonctionne pas, c’est un signal alarmant de joint de culasse défectueux. Pour régler ce problème, il faudra changer votre joint de culasse mais aussi le liquide de refroidissement et l’huile moteur. Une purge du circuit de refroidissement est primordiale. Pour vous assurer que tout fonctionne bien dans l’avenir, il peut aussi être utile de changer la pompe d’eau, le thermostat et le filtre d’huile.

Les voyants

Il est très important de faire attention aux indications que vous apporte votre véhicule. Si plusieurs voyants apparaissent en simultané sur votre tableau de bord, c’est souvent la conséquence d’un joint de culasse qui ne remplit plus son rôle. Si vous constatez le voyant dédié à l’huile, au liquide de refroidissement, aux services et au moteur, c’est même certain. Certaines voitures récentes possèdent même un voyant qui indique le phénomène de la « mayonnaise ».

Si vous voulez être certain qu’il ne s’agit pas simplement d’un bug électronique, vous pouvez procéder à une vérification simple : vérifiez la jauge d’huile moteur avec un mouchoir. Si la couleur de votre huile n’a pas changé, c’est qu’il n’y a sûrement pas de soucis à se faire. En revanche, si la couleur est très claire, alors c’est qu’il y a eu un problème d’étanchéité et que votre huile moteur a été mélangé avec une autre substance.

La mayonnaise

Si de l’huile moteur se mélange au liquide de refroidissement, vous allez constater une mixture étrange qui s’apparente esthétiquement à de la mayonnaise. C’est un mot couramment utilisé pour décrire ce phénomène par les mécaniciens. Cette couche de gras va venir entraver le bon fonctionnement du moteur. Elle est généralement présente sur le bouchon de remplissage d’huile.

Mayonnaise

 

Comment tester mon joint de culasse ?

L’idéal est de repérer que votre joint de culasse est usé avant que les gros problèmes ne surviennent.

Une méthode existe pour repérer sa perte d’étanchéité :

  • Munissez-vous d’une éprouvette et d’un liquide de test adapté
  • Placez le cône de votre éprouvette au-dessus de l’ouverture du réservoir du liquide de refroidissement
  • Versez le liquide test
  • Allumez le moteur

Il ne vous reste plus qu’à observer si la couleur de votre liquide de test, normalement bleue, se modifie. Si c’est le cas, cela veut dire que du CO2 s’est échappé de la chambre de compression par le réservoir du liquide de refroidissement. C’est donc le signe qu’il y un problème d’étanchéité dû à un joint de culasse défectueux.

Comment le changer ?

La pièce n’est pas chère, elle coûte généralement entre 40 et 100 euros. Par contre, le coût de la main d’œuvre chez un professionnel peut vite faire monter la facture. En effectuant votre réparation au garage, vous paierez entre 1 000 et 3 000 euros de réparation, selon la panne et le modèle de votre véhicule. Un coût qui s’explique par le fait que le joint de culasse est un élément difficile d’accès au sein du moteur.

Le garagiste doit démonter votre moteur pour le réparer et ensuite tester par la suite que l’étanchéité fonctionne bien. Cette somme importante explique le fait que certains automobilistes préfèrent changer de voiture plutôt que de procéder aux réparations, même s’il s’agit en soit d’une toute petite pièce au sein du moteur.

Par contre, si vous êtes un conducteur passionné par la mécanique automobile, réaliser vous-même cette manœuvre peut vous permettre de faire des économies précieuses tout en prolongeant considérablement la durée de vie de votre véhicule. C’est toutefois une opération longue et complexe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *