Réparer sa moto : quelle clé dynamométrique choisir ?

L’achat d’une moto n’est pas anodin pour un passionné. La réflexion a été longue en amont  : quelle moto ? Vintage ? Sportive ? Quel type de route ? Quel style de moto ? Custom ? Harley ? C’est parfois difficile de choisir parmi toutes ces magnifiques motos, mais on a tous un attrait pour un style de moto en particulier. Alors une fois qu’elle est là, qu’elle est bien au chaud dans notre garage, on a qu’une envie : la chouchouter. L’entretien d’une moto ne se fait pas sans les outils adéquats. Et parmi eux, vous allez trouver la clé dynamométrique.

Qu’est-ce qu’une clé dynamométrique ?

La clé dynamométrique est l’outil indispensable devant se trouver près de votre moto. Grâce à elle vous allez avoir des couples de serrages précis pour chaque boulon et chaque écrou. En effet, elle est idéale pour serrer et mesurer en même temps le couple de serrage appliqué. Les motards sont des adeptes de cette clé car chaque pièce de moto a une recommandation de serrage différente.

Le bien-être mécanique de votre moto est en jeu. Si vous serrez trop fort un boulon, vous risquez de casser une pièce importante. Et à l’inverse, si vous ne le serrez pas assez, la pièce va bouger et vous allez vous retrouver avec un souci sur les bras dans peu de temps. La réparation et l’entretien d’une moto ne sont pas à prendre à la légère. Il en va bien sûr de la pérennité de votre moto mais aussi de votre sécurité. Une pièce mal serrée peut devenir un danger lors de vos trajets.

Comment bien utiliser cette clé particulière ?

Avant de se lancer et de prendre la clé en main, il faut vous renseigner. Quelles sont les recommandations du constructeur de votre moto ? Le couple de serrage doit être indiqué quelque part. Si vous ne le trouvez pas, contactez le constructeur, le revendeur ou votre garagiste, ils vont pouvoir vous aider. Une fois que vous connaissez cette donnée, vous pouvez utiliser la clé. Pour cela vous allez devoir régler le couple de serrage, serrer et vous arrêter une fois que le déclenchement de la clé se manifestera.

Quelle clé dynamométrique choisir pour réparer une moto de A à Z ?

Un entretien ou la réparation d’une moto ne demande pas les mêmes compétences et les mêmes outils. Afin de réparer ou de réviser entièrement une moto, il est important d’avoir de réelles connaissances. Ces compétences peuvent être acquises sur le tard, il suffit d’un peu de motivation et de beaucoup de temps.

En tant que non mécanicien, vous pouvez tout de même prendre soin de votre moto sans aides extérieures. Le nettoyage des bougies d’allumage, des phares et du cache-phare, le serrage du carénage et tous ces réglages peuvent être réalisés simplement avec une clé dynamométrique. La clé correspondant au mieux à vos besoins dans ce cas, est une clé avec une plage d’utilisation comprise entre 0 et 20 Nm.

Votre passion est devenue plus prenante et vous avez appris à réviser et réparer une moto de A à Z ? C’est le moment pour investir dans une clé dynamométrique avec une plage d’utilisation plus large : entre 20 et 150 Nm. Dans votre caisse à outil, vous avez besoin des deux clés. Cela va vous permettre d’avoir une plage de 0 à 150 Nm.

La seconde clé va vous permettre de démonter et remonter la fourche de votre moto, de resserrer les boulons de vos roues, de checker vos amortisseurs, d’entretenir la colonne de direction… Faites attention tout de même à bien vérifier chacun de vos réglages. La sécurité prime sur le plaisir. Si vous avez peur d’avoir mal réalisé une étape, faites vérifier votre moto par un professionnel avant de rouler.

Choisir la marque de sa clé dynamométrique

De nombreuses marques ont pris part au marché de la clé dynamométrique. Il est maintenant difficile de faire un choix entre telle ou telle clé. Pour bien la choisir, vous allez devoir réfléchir à la plage de variation que vous souhaitez, à la fréquence d’utilisation et aux options qui pourront vous êtes utiles.

Votre moto a besoin d’une réelle révision et vous avez les compétences pour ? Vous savez d’avance que vous allez passer beaucoup de temps à la réparer ? Optez pour une clé haute gamme. Ces clés vont être solides et fiables. Elles vont vous accompagner pendant un long chemin et vont surtout vous garantir de bons résultats.

En tant que bricoleur du dimanche, ne vous tournez pas directement vers des clés haut de gamme. Le budget sera élevé alors que votre fréquence d’utilisation sera faible. Visez des clés milieu de gamme. Pour économiser au maximum, vous pouvez vous tourner vers de l’occasion. Il est toutefois important de bien vérifier la qualité du produit avant de l’acheter. Une clé dynamométrique déjà beaucoup utilisée et ayant vécu une première vie peut s’avérer peu convaincante pour vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *