Écrit par 16h22 Autres

Pourquoi le permis de conduire se déroule en 2 étapes ?

femme volant voiture auto école moniteur

Beaucoup de jeunes Français considèrent le passage du permis de conduire comme une étape cruciale pour devenir adulte. Le permis de conduire est en effet synonyme d’indépendance et d’émancipation, car il facilite l’insertion sur le marché du travail et permet d’avoir une plus grande autonomie.

Il octroie également une certaine liberté, puisque savoir conduire peut vous permettre de voyager seul par exemple. Pour obtenir votre permis, il vous faudra valider l’épreuve théorique et l’épreuve pratique. Les cours de Code et les cours de conduite se prennent généralement au sein d’une auto-école.

Le Code de la route : l’épreuve théorique du permis de conduire

Si vous suivez une formation en conduite accompagnée, vous avez la possibilité de passer l’examen du Code de la route dès l’âge de 15 ans. Si vous suivez en revanche une formation classique, vous pouvez le passer à 17 ans. Il faudra alors attendre vos 18 ans révolus pour prétendre à l’examen de conduite.

Pour les cours théoriques, deux possibilités s’offrent à vous. Il est possible d’apprendre le Code de la route en autodidacte, puis de s’inscrire en auto-école pour passer l’examen. Ou alors, vous vous inscrivez directement en auto-école pour prendre des cours. Elle vous inscrira ensuite à l’examen lorsque vous serez prêt. Les auto-écoles proposent généralement différentes formules, comme sur aepeupliers.fr, afin de passer votre permis dans les meilleures conditions. Il est nécessaire de suivre un nombre de séances minimum d’entraînement au Code, avant d’avoir la possibilité de passer l’épreuve.

L’épreuve se déroule en 40 questions, sous forme de QCM. Il s’agit de situations de conduite auxquelles vous pourrez faire face au volant de votre voiture, dans la vie de tous les jours. À chaque question, vous devez choisir la ou les bonnes réponses. Il faut avoir donné au moins 35 bonnes réponses pour obtenir le Code de la route. Si vous échouez une première fois à l’examen théorique, vous avez la possibilité de le repasser dans un délai de 48 heures.

Lorsque vous passez l’examen théorique du Code avec succès, vous pouvez prétendre à l’examen pratique deux semaines après.

panneaux de signalisation

Seconde étape du permis de conduire : l’épreuve pratique

L’épreuve pratique se prépare aussi en auto-école. Vous devez avoir conduit un certain nombre d’heures avant de pouvoir prétendre à l’examen. Une fois que vous avez obtenu votre Code de la route, vous avez jusqu’à 5 ans pour passer l’épreuve pratique. Vous avez le droit d’échouer à cet examen 4 fois au cours de ces cinq ans. Si vous ne réussissez pas l’épreuve pratique dans les 5 ans après le passage du Code de la route ou si échouez cinq fois à l’épreuve pratique, vous devrez repasser l’épreuve théorique.

L’examen pratique du permis de conduire dure environ 30 minutes. Il se compose de plusieurs épreuves :

  • un test de la vue,
  • deux vérifications sur le véhicule (intérieures et extérieures),
  • une insertion sur voie rapide (lorsque c’est possible),
  • une manœuvre (marche arrière, créneau, demi-tour).

L’examen pratique est noté sur 31 points. Vous devez obtenir un minimum de 20 points pour être admis. Vous ne devez toutefois commettre aucune faute éliminatoire (l’examinateur touche au volant, aux doubles pédales, vous mettez la sécurité du véhicule ou d’autrui en danger…)

Le permis de conduire se compose de deux épreuves distinctes qui ont chacune leur utilité. Il est en effet important de maîtriser le Code de la route, afin de circuler dans le respect des lois et en toute sécurité. L’examen théorique permet de réduire le nombre d’accidents de la route et d’assurer la sécurité des conducteurs et des piétons. Quant à l’examen pratique, il permet d’évaluer les compétences d’un candidat par rapport à sa conduite.

Fermer