Le Code de la route est-il plus difficile qu’avant ?

Depuis quelques années, le passage du Code de la route a connu quelques réformes. Les règles d’organisation ont été revues et de nouvelles rubriques ont vu le jour. La vidéo a également fait son apparition. Tous ces événements ont fait dire à de nombreux candidats que le Code de la route est devenu plus difficile qu’avant.

Quelques astuces pour réussir son code de la route

Si le Code est plus difficile qu’avant, cela ne signifie pas qu’il est devenu impossible à obtenir. Il suffit de redoubler d’ardeur et vous n’aurez aucun mal à réussir l’examen. Pour bien réviser, vous pouvez utiliser le pass de Code Rousseau pour passer une sorte d’examen blanc. Cela vous permettra de savoir à quel niveau vous en êtes dans vos révisions. N’hésitez pas également à demander de l’aide à votre entourage. Pour finir, il faut toujours vous mettre dans de bonnes conditions pour apprendre. L’assimilation du Code de la route demande beaucoup de concentration. Évitez les milieux où vous pouvez être distraits.

La prise en compte des problématiques écologiques

L’écoconduite est aujourd’hui un point important à maîtriser avant de passer son examen du Code de la route. Les autorités se sont en effet rendu compte que l’usage systématique de voitures a un impact négatif sur la planète. C’est pour cela qu’ils ont jugé utile d’apprendre aux candidats au permis de conduire à rouler de manière responsable.

Les automobilistes sont ainsi encouragés à utiliser leur voiture de manière intelligente. Il est notamment conseillé de ne pas prendre sa voiture pour un trajet de moins de 2 km. Seuls les trajets longs nécessitent l’usage d’une voiture. Le candidat est également invité à éviter les embouteillages autant que possible. L’écoconduite a également introduit de nouvelles techniques de conduite comme la conduite souple et le fait de toujours privilégier le rapport de vitesse le plus élevé. Toutes ces préoccupations sont plus ou moins nouvelles et contribuent à rendre le passage du Code un peu plus difficile qu’avant.

miniature voiture verte ecologie

La prévention routière est devenue un enjeu public

En dehors des problématiques environnementales, la sécurité routière est devenue un enjeu majeur pour les pouvoirs publics. On peut ressentir cela dans les nouveaux examens du Code de la route. Un gros travail de sensibilisation est fait au niveau des centres d’apprentissage. On constate ainsi que beaucoup de questions relatives à la sécurité routière sont présentes dans les épreuves. On ne demande plus seulement aux candidats de donner les sanctions encourues en cas d’infractions comme c’était le cas auparavant. Ils doivent désormais mener une réflexion sur l’environnement routier.

La mécanique est de plus en plus importante dans l’examen

Dorénavant, il est nécessaire de connaître les notions de base en matière de mécanique automobile pour prétendre au permis de conduire. Le candidat doit être en mesure d’identifier les principaux éléments du moteur. Le but est d’autonomiser le conducteur sur certaines situations (changer le lave-vitre ou l’huile, gérer les cas de crevaison…). Cette thématique est plutôt difficile, car elle demande la maîtrise de certains éléments techniques. L’augmentation du nombre de voitures électriques est également prise en compte. Tout cela tend à rendre cette rubrique de plus en plus complexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *