Comment éviter la perte de point pour téléphone au volant ?

De nombreuses réglementations encadrent la conduite d’un véhicule. Ces règles, apprises lors du passage de son code de la route, restent primordiales à appliquer en dehors du cadre de l’examen. Elles assurent, en effet, une sécurité pour soi comme pour les autres. Une des interdictions qui échappent souvent à beaucoup de conducteurs est l’utilisation du téléphone au volant. Quelles sont les astuces pour ne pas perdre de points ?

Pourquoi est-ce interdit par la loi d’utiliser le téléphone au volant ?

C’est un des éléments de base de la conduite : il faut une concentration extrême pour s’assurer de ne rien risquer. Tant d’éléments sont à prendre en compte. Entre les autres passagers, les conducteurs, les risques imprévus, les signalisations à respecter, cela fait beaucoup d’informations à assimiler. Pour cela, il est recommandé que vous n’ayez rien de trop perturbant lorsque vous conduisez.

Votre animal, par exemple, reste à l’arrière. Vos passagers, de même, doivent savoir rester calme et attentif pour ne pas brusquer votre conduite. Similairement, votre téléphone portable doit rester rangé, pour ne pas diminuer votre vigilance.

Le téléphone au volant, en effet, est une des raisons de nombreux accidents routiers. Quelques secondes, après tout, suffisent à ce que vous perdiez notion de ce qu’il se passe sur la route. Regarder un SMS ou faire défiler sa liste de contacts pour prendre un appel est donc strictement interdit. Cette utilisation du téléphone portable est réglementée par l’article R412-6-1 du Code de la route.

Selon ce dernier, donc, le téléphone ne doit pas être tenu en main. Depuis 2015, en prime, tout appareil qui émet du son directement à l’oreille est totalement interdit. De fait, l’utilisation d’oreillettes, de casque ou de kits main-libres est illégale.

Combien de points peut-on perdre en téléphonant en voiture ?

La législation encadre donc totalement l’utilisation de son téléphone au sein de son véhicule. Puisqu’il s’agit d’une interdiction légale, cette dernière entraîne également des punitions. Elles se déclinent de plusieurs façons. Vous pouvez, en effet, perdre des points, payer une amende, risquer une suspension de permis. Voici, dans le détail, les risques que vous prenez en décidant tout de même d’utiliser votre téléphone portable :

  • tout conducteur se verra puni d’une amende de quatrième classe, soit un tarif forfaitaire à 135 €. Ce montant peut être majoré à 375 €, pour une amende maximale à 750 € ;
  • le tribunal peut également opter pour une peine complémentaire, qui s’illustre par une suspension du permis de conduire. Celle-ci sera d’une durée maximale de trois ans et peut être limitée au cadre de l’utilisation personnelle ;
  • cette infraction routière entraîne une retraite de 3 points sur votre permis de conduire.

Ainsi, selon la décision rendue par le jugement, vous pourrez en prime ne plus pouvoir conduire votre permis en dehors du cadre de votre activité professionnelle. Il faudra également récupérer vos points perdus. Le délai est fixé par la loi LOPPSI depuis 2011. Étant donné qu’il s’agit ici d’une infraction de quatrième classe, un temps réglementaire est fixé et harmonisé.

Ainsi, au bout de 3 ans, vous aurez récupéré les points perdus. Sachez toutefois que ces derniers sont récupérés uniquement si, au cours de ces trois années, vous n’avez pas commis de nouvelle infraction. Autrement, il s’agit de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière, pour récupérer un maximum de 4 points par an.

Kit Bluetooth, haut parleur : les solutions pour appeler au volant

Afin d’éviter de perdre des points sur votre permis de conduire, plusieurs astuces existent pour tout de même passer un appel en voiture. Bien sûr, il reste recommandé de ne pas en faire une habitude ou une facilité. Même si, grâce aux options ci-dessous, vos mains sont dégagées, passer un appel entraîne dans tous les cas une perte de la concentration.

Il est alors conseillé de se garer dans un endroit approprié afin de passer vos appels. Vous pourrez réagir plus librement sans risquer d’être déconcentré par la route. Vous éviterez alors, à vous comme aux autres conducteurs, de vous retrouver dans un accident dangereux.

Parler au téléphone par Bluetooth : la solution connectée

C’est peut-être la solution la plus simple et la plus efficace pour s’éviter tout souci au volant. Pensez, à l’achat de votre nouvelle voiture, à vérifier les options desquelles elle est équipée. Un des accessoires, aujourd’hui popularisé, qui vous assure de pouvoir passer un appel, c’est la connexion Bluetooth. Grâce à celle-ci, vous serez en mesure de connecter votre téléphone portable à l’ordinateur de votre voiture.

Pour pouvoir réaliser cela, toutefois, il faut que votre smartphone dispose lui aussi d’une connexion Bluetooth. C’est toutefois une option classique sur tous les modèles aujourd’hui. Vous pourrez alors, bien sûr, faire passer vos appels depuis votre voiture mais aussi en profiter pour connecter votre musique ou vos podcasts, par exemple. Grâce à des boutons sur votre volant, souvent, vous pourrez contrôler votre appareil  et, sans tenir votre smartphone entre les doigts, vous profiterez de ces services téléphoniques au sein de votre voiture.

Le kit main-libres Bluetooth, une astuce classique

Rassurez-vous, si votre véhicule n’est pas équipé d’office d’un système Bluetooth, il reste tout de même possible de profiter de cette technologie pour passer vos appels. En effet, vous trouverez facilement en commerce ou en magasins spécialisés des kits mains libres.

Ces derniers, souvent, viennent avec un haut-parleur, un micro et une batterie, qui collaborent ensemble pour calquer les effets de l’option Bluetooth. Souvent équipé d’une reconnaissance vocale, ce type de dispositif assure de ne pas avoir à toucher le matériel. Il se dispose facilement sur le pare-soleil du véhicule.

Montres et GPS connectés pour passer ses appels au volant

Enfin, les plus connectés d’entre vous apprécieront cette autre option. Pour un peu que votre poignet se pare d’une smartwatch, vous serez en mesure de téléphoner au volant. Aucune loi, en effet, ne réglemente encore leur utilisation. Les montres connectées, donc, se portent aux mains et permettent de voir, en un coup d’œil, les notifications et les SMS que vous recevez.

Le tout, une fois encore sans avoir à toucher directement votre téléphone. En prime, selon le modèle de montres, ces dernières ne sont pas forcément reliées directement aux smartphones. Certaines possèdent, en effet, leur carte SIM personnelle. Bien sûr, cet accessoire n’est pas forcément un outil qui est donné à tous.

Pour un budget plus limité qu’une montre connectée, certains utilisateurs peuvent se tourner, plutôt, vers d’autres appareils connectés. C’est le cas, par exemple, de certains GPS. Ces derniers, en effet, peuvent dans certains cas se poser comme écran alternatif à votre téléphone. Là encore, un contrôle vocal est disponible, pour minimiser encore les risques de perte de la concentration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *