Écrit par 16h10 Autres

Le leasing d’une voiture nécessite-t-il un apport financier ?

Homme conduisant une voiture en leasing

Le leasing d’une voiture sous la forme d’une LLD (Location Longue Durée) peut alléger légèrement le fardeau financier des frais mensuels par rapport à l’achat d’un véhicule. Si en tant que professionnel vous souhaitez opter pour ce type de solution, il est généralement recommandé de songer à un petit apport d’environ 10% du prix global du véhicule pour prévoir les divers frais annexes et baisser le montant de vos mensualités. Pour bien comprendre les enjeux d’un leasing de voiture professionnel et l’investissement que cela demande surtout si vous avez une TPE, vous trouverez ci-dessous un dossier complet des avantages et des inconvénients de ce système bien pensé pour limiter vos frais.

Quelle est la différence entre une location ou un achat de véhicule pour un professionnel ?

Lorsque vous louez un véhicule sur une longue durée via leaseplan.com par exemple, vous déboursez des mensualités pour le conduire sur une période donnée. Ce lapse de temps est défini sur 3 à 4 années c’est-à-dire de 36 ou 48 mois. Dans le contrat de bail souscrit, des dispositions sont inscrites et s’appliquent notamment en fonction du nombre de kilomètres que vous pouvez parcourir, ce qui implique que des frais supplémentaires peuvent s’appliquer au fil du temps. Lorsque la période de location prend fin, vous pouvez rendre le véhicule en leasing professionnel au concessionnaire pour l’échanger contre un véhicule plus récent ou l’acheter définitivement pour un montant déduisant les mensualités déjà payées. 

La LLD (Location Longue Durée) vous permet donc de réajuster vos besoins en fonction de l’évolution de votre entreprise sans vous soucier de la revente éventuelle de votre auto. La LOA (Location avec Option d’Achat) est en revanche moins souple mais vous permet de devenir définitivement propriétaire du véhicule à la fois du bail. Quand vous achetez une voiture par le biais de votre entreprise, vous en devenez instantanément propriétaire ce qui implique moins de contraintes kilométriques sauf si vous voulez le revendre à terme à un prix attractif.

Voiture en leasing avec l'océan en fond

Quelles sont les caractéristiques d’une LLD par rapport à un achat ?

Le coût des mensualités d’une Location d’une véhicule sur une Longue Durée (LLD) sont généralement moins élevés que pour l’achat d’une voiture neuve puisqu’il dépend de cinq critères :

  1. Le prix ​​de vente : Il se négocie avec le garage bailleur, comme pour l’achat d’une voiture, et les mensualités peuvent être vues à la baisse en fonction de l’apport que vous pouvez ajouter.
  2. Le kilométrage prévu : Le contrat de location détermine toujours le total kilométrique à ne pas dépasser avec l’automobile chaque année. La plupart du temps, ils sont assortis d’une attribution annuelle de 8000 kilomètres. Attention toutefois, si vous dépassez la limite kilométrique stipulée dans votre bail, une régularisation supplémentaire pour chaque kilomètre sera due à la date butoir du bail.
  3. Les taxes adjointes : Celles-ci sont ajoutées à la mensualité et impactent le coût de votre LLD sauf si vous êtes en société et que vous pouvez effectuer une récupération de TVA.
  4. La valeur résiduelle : Elle est déterminée par la valeur du véhicule à la fin de la location, dépréciation incluse. Ainsi, si vous décidez d’acheter le véhicule une fois le bail expiré (LOA), c’est cette semaine qu’il faudra débourser pour pouvoir en devenir définitivement propriétaire.
  5. La durée du contrat : Il s’agit du nombre de mois pendant lesquels, vous, en tant que professionnel, vous vous engagez à louer l’utilitaire. Elle est assortie d’une date anniversaire dite « butoir » qui indique la période à laquelle vous devez le rendre au concessionnaire.
Habitacle d'une mercedes disponible en leasing
Note : Certains concessionnaires exigent un apport pour le leasing d’une voiture. En effet, plus vous pourrez mettre d’acompte pour obtenir le véhicule, moins vos mensualités seront élevées.

Quels sont les avantages du LLD pour une TPE ?

Le leasing d’une voiture sous la forme d’une Location Longue Durée (LLD) est à dissocier de la Location avec Option d’Achat (LOA) qui s’oriente davantage sur un crédit à la consommation et donc un achat détourné du véhicule. Par conséquent, ce système permet de nombreux avantages pour les professionnels dont :

1. La réduction des coûts mensuels

Un bail LLD peut alléger le fardeau financier des frais mensuels auxquels votre entreprise peut être assujettie. Toutefois, il faut considérer que pour être réellement intéressant, le leasing d’une voiture peut réclamer un léger apport d’environ 10 à 15% maximum de votre part.

2. Profiter d’une nouvelle voiture tous les 36 à 48 mois

Pour beaucoup d’entreprises, il demeure une nécessité d’avoir régulièrement un véhicule récent. Lorsque le contrat de location prend fin, vous pouvez le retourner et obtenir votre prochaine voiture neuve sans dépenser le moindre euro. De plus, en louant à long terme, vous bénéficierez également des dernières avancées en matière de technologie automobile toutes les quelques années.

3. Avoir un entretien régulier

De nombreuses voitures neuves offrent une garantie qui dure au moins trois ans. Ainsi, lorsque vous souscrivez un contrat de location de trois ans, la plupart des rendez-vous de maintenant peuvent être couverts par votre bail. Par conséquent, les accords de location peuvent potentiellement éliminer certaines dépenses importantes et imprévues.

Homme mettant de l'huile dans une voiture de leasing pour son entretien

4. Ne pas avoir à se soucier de la revente

À l’issue de la date butoir, vous restituez simplement la voiture (sauf si vous choisissez de l’acheter par une LOA). La seule chose dont vous devez vous soucier, c’est de payer les éventuels frais de fin de location, y compris ceux liés à l’usure anormale ou au kilométrage supplémentaire du véhicule.

5. Obtenir des déductions fiscales

Si vous utilisez votre voiture à des fins professionnelles, un contrat de LLD peut vous offrir plus de déductions fiscales qu’un prêt. La TVA et les charges imputées par ce bien matériel temporaire vous permet de déduire à la fois l’amortissement et les frais de financement qui font partie de chaque paiement mensuel.

Fermer