Écrit par 16h38 Autres

Code de la route : les pièges à éviter pour obtenir l’examen du premier coup

Plateau de jeu pour simuler le code de la route

Le Code de la route est un examen complexe qui demande beaucoup de rigueur. Il faut rester concentré pour ne pas faire la moindre erreur. Pour réussir à valider son examen, il faut connaître de nombreuses règles par cœur et ne pas se laisser avoir par certaines questions piège.

Il y a parfois des questions à la formulation particulière ou des éléments très important à ne pas manquer dans l’image. On vous donne quelques astuces pour bien y penser et réfléchir à deux fois avant de valider vos réponses lors de l’examen.

L’entraînement en amont

Depuis la privatisation du Code de la route, il est possible de s’entraîner facilement en ligne, et de s’inscrire en tant que candidat libre pour passer l’examen. Avec certaines plateformes, on peut aussi obtenir une série de code gratuite pour se lancer.

S’entraîner sur une plateforme en ligne permet de faire des séries de questions à son rythme et de s’entraîner à tout moment depuis chez soi. Les plateformes en ligne sont aussi efficaces afin d’avoir un suivi personnalisé et de s’améliorer sur des points importants.

Plus on va s’entraîner, plus on va pouvoir identifier les potentiels pièges dans les questions.

Bien vérifier le rétroviseur

Les rétroviseurs sont des éléments importants dans la voiture et aussi dans les questions du code. Il arrive parfois qu’il y ait une question où l’on demande si le dépassement est possible et il faudra bien penser à vérifier les rétroviseurs s’ils sont visibles dans l’image.

En voulant répondre trop vite, on oublie parfois de bien regarder partout dans l’image, surtout si la route est dégagée et que l’on pense qu’il n’y pas de danger. Il faut prendre le réflexe de bien regarder ce qu’il se passe dans les rétroviseurs avant de répondre, c’est un réflexe qui sera bien utile plus tard lors de la conduite alors autant l’adopter le plus tôt possible.

Le freinage n’est pas obligatoire

On a parfois tendance à penser qu’il vaut mieux adopter une conduite prudente et de choisir de freiner dans de nombreuses questions du code.

Pourtant, le freinage n’est pas toujours nécessaire, conserver son allure est souvent moins dangereux, tant pour soi que pour les autres usagers de la route. Il faut bien prendre le temps d’analyser la situation dans les questions et ne pas choisir l’option du freinage en pensant que c’est un choix de sécurité obligatoire.

La formulation des phrases

C’est l’une des choses les plus importantes, il faut faire attention à la formulation de certaines questions, pour différencier, par exemple, les « je peux » et les « je dois ». En effet, à une question où l’on demande ce qu’il est possible de faire, on va devoir cocher plusieurs réponses et possibilités par rapport à une situation.

Cependant, si la question demande ce que l’on doit faire, là il ne faut choisir que les options obligatoires et non pas ce qu’il est possible de faire en étant plus prudent que la réglementation par exemple.

Les limitations de vitesse

C’est l’un des pièges récurrents sur lesquels portent les questions.Lorsque l’on se retrouve dans une situation où l’on demande la limitation de vitesse et que l’on voit un panneau bien visible, il faut se méfier.

Les limitations de vitesse dépendent des panneaux, mais aussi et surtout des conditions particulières. Ainsi, il faut voir s’il y a des conditions météorologiques particulières comme du brouillard ou de la pluie. La présence de travaux peut aussi être un indicateur pour montrer qu’il ne faut pas se fier au panneau de limitation de vitesse.

Fermer