WRC : Quels sont et où sont les rallyes les plus près de la France ?

Créé par la Fédération internationale de l’automobile (FIA) en 1973, le Championnat du Monde des Rallyes WRC est un événement incontournable dans le monde de l’automobile. Pour la prochaine édition, il y aura douze manches, dont huit organisées en Europe. À cette occasion, de nombreux parcours sont organisés dans l’Hexagone, mais aussi, dans certains pays européens. Durant ces épreuves, les meilleurs pilotes sont en compétition sur différents circuits qui conjuguent de nombreuses difficultés.

Les rallyes WRC, des courses très plébiscitées

Chaque année, les épreuves du Championnat du Monde des Rallyes WRC font vibrer le cœur des fans de cet univers. C’est l’occasion de réunir les pilotes les plus célèbres sur les routes de France et dans d’autres pays de l’Europe. Lors de ces courses automobiles, de nombreux modèles de voitures emblématiques fascinent le public. Les rallyes sont organisés dans plusieurs pays proches de la France tels que l’Italie, la Grande-Bretagne, la Croatie, Monaco, le Portugal, ou encore l’Espagne. D’autres pays plus lointains participent notamment à l’événement. Cette compétition, de renommée internationale, permet de réunir les amateurs de ce sport automobile, mais aussi, des fameux pilotes qui sont considérés comme des légendes dans le milieu. Depuis de nombreuses années, les épreuves WRC débutent avec le Rallye Automobile de Monte-Carlo qui sillonne les routes de France et les arrières pays.

Découvrez les différentes dates et les destinations prévues dans le cadre du prochain Championnat du monde des rallyes WRC :

  • 21-24 janvier, Monte-Carlo ;
  • 11-14 février, Suède ;
  • 22-25 avril ; Croatie ;
  • 20-23 mai, Portugal ;
  • 3-6 juin, Italie ;
  • 24-27 juin, Kenya ;
  • 15-18 juillet, Estonie ;
  • 29 juillet-1er août, Finlande ;
  • 19-22 août, Grande-Bretagne ;
  • 9-12 septembre, Chili,
  • 14-17 octobre, Espagne ;
  • 11-14 novembre, Japon.

Zoom sur les cinq rallyes les plus proches de la France

Les fans de courses de rallyes peuvent se rendre en voiture sur place pour vivre cet événement sportif riche en émotions. Retrouvez les rallyes automobiles les plus proches de la France.

Le Rallye Automobile de Monte-Carlo

Le Rallye Automobile de Monte-Carlo est la première étape du Championnat du Monde des Rallyes WRC et comprend 16 spéciales. Avec un parcours d’un peu moins de 324 kilomètres chronométrés sur quatre jours, cet événement sportif emprunte les routes françaises et s’achève en Principauté. Le parcours s’articule autour de Gap, la ville étape Haute-Alpine depuis des années, et dans d’autres départements des Alpes de Haute-Provence, de la Drôme, mais aussi de l’Isère. Durant les preuves, les concurrents doivent traverser de nombreux cols et monuments, parmi lesquels Sisteron, le Col du Turini ou encore le Col de la Bollène. Le départ est très souvent donné à Monaco, mais il est arrivé que le départ se fasse à Gap.

La première journée de compétition est marquée par trois secteurs chronométrés au sud-ouest de Gap. Au total, une distance de 125 kilomètres chronométrés, et de longs secteurs routiers sont parcourus, chacun à deux reprises. Pour le second jour, deux boucles de deux spéciales sont au programme. Le dernier jour est rythmé par deux passages dans le mythique col de Turini. Hormis les passages prévus en début et fin de chaque journée, des passages par le parc d’assistance de Gap sont notamment prévu pour segmenter les ES5-ES6 et les ES10-ES11. La troisième et ultime étape est entrecoupée par une pause ravitaillement. À l’issue de l’événement, les récompenses sont décernées aux vainqueurs de l’édition, en présence du grand public et de nombreuses personnalités.

Parcours

Étape 1/1

ES Nom Longueur Heure
1 La Bréole – Selonnet 20,76 km 19h48
2 Avançon – Notre Dame du Laus 20,59 km 20h41

Étape 1/2

ES Nom Longueur Heure
3 Valdrôme – Sigottier 1 20,04 km 9h11
4 Roussieux – Laborel 1 24,05 km 10h14
5 Curbans – Piégut 1 18,47 km 11h37
6 Valdrôme – Sigottier 2 20,04 km 14h23
7 Roussieux – Laborel 2 24,05 km 15h26
8 Curbans – Piégut 2 18,47 km 16h49

Étape 2

ES Nom Longueur Heure
9 Agnières-en-Devoluy – Corps 1 29,82 km 8h48
10 St-Léger-les-Mélèzes – La Batte Neuve 1 16,87 km 10h06
11 Agnières-en-Devoluy – Corps 2 29,82 km 12h47
12 St-Léger-les-Mélèzes – La Batte Neuve 2 16,87 km 14h08

Étape 3

ES Nom Longueur Heure
13 La Bollène – Vésubie – Peira Cava 1 18,41 km 8h20
14 La Cabanette – Col de Braus 1 13,58 km 9h08
15 La Bollène – Vésubie – Peira Cava 2 18,41 km 10h55
16 La Cabanette – Col de Braus 2* 13,58 km 12h18

*Power Stage rapportant 5, 4, 3, 2 et 1 point de bonus aux cinq équipages les plus rapides, mais pas à leurs équipes.

Le Rallye de Catalogne

Le Rallye de Catalogne, qui se déroule sur trois jours en Espagne, fait aussi partie des rallyes WRC. Le parcours comporte 1288,85 kilomètres, avec 17 spéciales réunissant un total de 325,56 kilomètres chronométrés. Le parc d’assistance est installé à Salou et la première étape débute avec six spéciales, dont trois en début de journée et trois dans l’après-midi. Celles-ci sont entrecoupées d’une assistance installée au parc d’attractions de Port Aventura. Les premières courses sont marquées par des changements de surface entre la terre et l’asphalte. Les autres jours s’effectuent plutôt sur l’asphalte.

Après une assistance d’exception permettant de passer les véhicules à une configuration asphalte, les pilotes se lancent dans deux boucles de trois spéciales sur les routes d’ores et déjà visitées lors des éditions précédentes. Les pilotes doivent passer par Gandesa, Horta-Bot ou encore la Fatarella-Vilalba. Généralement, les spéciales de Savalla, Querol et El Montmell, précèdent la spéciale de Salou. Ensuite, une spéciale se déroulera au cœur de la ville de Salou. Les spectateurs auront ainsi l’occasion d’approcher les WRC de plus près. Deux passages successifs dans Riudecanyes et La Mussara, avec une assistance entre les deux boucles, clôturent la compétition.

Parcours

Spéciale Surface Longueur Heure française
Journée 1
ES1 Gandesa 1 Terre 7,00 km 09h23
ES2 Horta-Bot 1 Terre 19,00 km 10h03
ES3 La Fatarella-Vilalba 1 Terre et asphalte 38,85 km 11h13
ES4 Gandesa 2 Terre 7,00 km 15h26
ES5 Horta-Bot 2 Terre 19,00 km 16h06
ES6 La Fatarella-Vilalba 2 Terre et asphalte 38,85 km 17h16
Journée 2
ES7 Savallà 1 Asphalte 14,08 km 09h00
ES8 Querol 1 Asphalte 21,26 km 09h41
ES9 El Montmell 1 Asphalte 24,40 km 10h38
ES10 Savallà 2 Asphalte 14,08 km 14h01
ES11 Querol 2 Asphalte 21,26 km 14h42
ES12 El Montmell 2 Asphalte 24,40 km 15h38
ES13 Salou Asphalte 2,24 km 17h30
Journée 3
ES14 Riudecanyes 1 Asphalte 16,35 km 07h41
ES15 La Mussara 1 Asphalte 20,72 km 08h38
ES16 Riudecanyes 2 Asphalte 16,35 km 10h54
ES17** La Mussara 2 Asphalte 20,72 km 12h18

Le Rallye de Grande-Bretagne

Pour chaque édition, le Championnat du monde des Rallyes se rend au Pays de Galles. A cette occasion, près de 22 spéciales y sont proposées. Un total de 309,76 kilomètres sont parcourus sur une durée de quatre jours. Les courses s’effectuent essentiellement sur des routes forestières et le parcours comptabilise environ 1625,14 kilomètres. Pour certaines éditions, le départ a été donné depuis le circuit d’Oulton Park. Les hostilités commencent généralement avec deux boucles identiques dans le nord du Pays de Galles, avec notamment le passage dans la super spéciale de Slate Mountain dans la journée.

L’avant-dernier jour de compétition comprend généralement sept spéciales, ce qui représente la moitié de la distance de la compétition, soit 151,24 kilomètres à parcourir durant la journée. A titre informatif, ces kilométrages se font généralement sans assistance. Le dernier jour de compétition est rythmé par cinq spéciales, avec un second passage dans les 6,43 kilomètres de Brenig faisant office de Power Stage. Les conditions météorologiques sont souvent difficiles, ce qui rend le parcours encore plus difficile pour les pilotes.

Parcours

Spéciale Longueur Heure française
Journée 1
ES1 Oulton Park* 3,58 km 20h08
Journée 2
ES2 Elsi 1 11,65 km 08h18
ES3 Penmachno 1 16,19 km 08h46
ES4 Dyfnant 1 19,36 km 10h56
ES5 Aberhirnant 1 11,26 km 11h53
ES6 Elsi 2 11,65 km 15h40
ES7 Penmachno 2 16,19 km 16h08
ES8 Slate Moutain* 1,60 km 16h57
ES9 Dyfnant 2 19,36 km 19h11
ES10 Aberhirnant 2 11,26 km 20h08
Journée 3
ES11 Dyfi 1 25,86 km 09h06
ES12 Myherin 1 22,91 km 11h08
ES13 Sweet Lamb Hafren 1 25,65 km 12h02
ES14 Myherin 2 22,91 km 15h08
ES15 Sweet Lamb Hafren 2 25,65 km 16h02
ES16 Dyfi 2 25,86 km 17h19
ES17 Colwyn Bay* 2,40 km 20h13
Journée 4
ES18 Alwen 1 10,41 km 08h28
ES19 Brenig 1 6,43 km 09h08
ES20 Great Orme 4,74 km 10h26
ES21 Alwen 2 10,41 km 12h10
ES22 Brenig 2** 6,43 km 13h18

*Super spéciale.
**Power Stage rapportant 5, 4, 3, 2 et 1 points de bonus au championnat aux cinq équipages les plus rapides (mais pas à leurs équipes).

Le Rallye du Portugal

Tout comme les autres rallyes, le Rallye du Portugal fait aussi partie des hauts lieux du WRC. Il a été désigné à cinq reprises comme étant le meilleur rallye du monde. Le parcours s’étend sur 349,17 kilomètres chronométrés répartis sur 19 spéciales parmi lesquelles 11 différentes comprenant deux super spéciales, dont l’une est disputée deux fois. Les courses sont organisées sur trois jours et commencent avec le fameux tracé de Viano do Castelo, tout près de la frontière espagnole. Cette première épreuve comptabilise 148,32 kilomètres chronométrés.

Avec une distance de 154,56 kilomètres à parcourir, le second jour est, quant à lui, rythmé par les routes de Cabeceiras de Basto. Une super spéciale parcourue à deux reprises dans la ville historique de Braga est également au programme. Pour terminer, les deux dernières spéciales de seulement 42,93 kilomètres chronométrés viennent achever l’événement. Ces dernières épreuves sont intercalées entre les deux passages dans le monument « Fafe« , dont le second fait office de Power Stage. En raison des routes sablonneuses, les pilotes doivent s’équiper de pneus tendres. Durant le rallye, les concurrents repassent généralement par le parc d’assistance à deux reprises.

Parcours

Étape 1/1 Nom Longueur Heure
ES1

Lousada*

3,36 km 20h08
Étape 1/2 Nom Longueur Heure
ES2

Viana do Castelo 1

26,70 km 11h09
ES3

Caminha 1

18,10 km 12h06
ES4

Ponte de Lima 1

27,46 km 12h46
ES5

Viana do Castelo 2

26,70 km 17h09
ES6

Caminha 2

18,10 km 18h06
ES7

Ponte de Lima 2

27,46 km 18h46
ES8 Braga 1* 1,90 km 20h03
ES9 Braga 2* 1,90 km 20h28
Étape 2 Nom Longueur Heure
ES10

Vieira do Minho 1

17,43 km 10h08
ES11

Cabeceiras de Basto 1

22,30 km 10h46
ES12

Amarante 1

37,55 km 12h04
ES13

Vieira do Minho 2

17,43 km 16h08
ES14

Cabeceiras de Basto 2

17,43 km 16h46
ES15

Amarante 2

17,43 km 18h04
Étape 3 Nom Longueur Heure
ES16 Fafe 1 11,18 km 10h08
ES17

Luílhas

11,91 km 10h30
ES18 Montim 8,66 km 11h40
ES19

Fafe 2 (Power Stage)

11,18 km 13h18

*Super Spéciale

Le Rallye de Croatie

Le Rallye de Croatie devrait faire sont entrée au calendrier WRC. Il comportera une douzaine d’épreuves pour l’édition 2021. Depuis un certains nombres d’années, l’épreuve croate est candidate pour faire partie du calendrier relatif au Championnat du monde des Rallyes. Les pilotes devraient rouler que sur l’asphalte. Des épreuves spéciales sinueuses autour de Zagreb sont prévues. La compétition devrait notamment se dérouler dans les environs de Porec, qui se situe dans la région de l’Istrie.

Depuis toujours, les fans croates de rallye assistent chaque année aux traditionnelles courses, dont l’itinéraire est le suivant :

  • Jour 0 : Prologue 60 km
  • Etape 1 : 350 km Primosten – Kupres avec arrivée en Bosnie
  • Etape 2 : 340 km de la Bosnie à la Croatie avec retour à Primosten
  • Etape 3 : 320 km Zrmania
  • Etape 4 : 220 km Svilaja

Les légendes du WRC

Plusieurs pilotes ont marqué l’histoire du WRC. Découvrez le nom des pilotes de rallye, qui ont d’ores et déjà, remporté le titre de Champion du Monte à différentes dates :

  • Björn Waldegård (1979),
  • Walter Röhrl (1980, 1982),
  • Ari Vatanen (1981),
  • Hannu Mikkola (1983),
  • Stig Blomqvist (1984),
  • Timo Salonen (1985),
  • Juha Kankkunen (1986, 1987, 1991, 1993),
  • Miki Biasion (1988, 1989),
  • Carlos Sainz (1990, 1992),
  • Didier Auriol (1994),
  • Colin McRae (1995),
  • Tommi Mäkinen (1996-1999).

D’autres pilotes ont également marqué les spéciales à travers le monde, comme par exemple : Marcus Grönholm (2000, 2002), Richard Burns (2001), Petter Solberg (2003), Sébastien Loeb (2004-2012) et Sébastien Ogier (2013-2018). Les pilotes Ari Vatanen, Champion du Monde en 1981, et Sébastien Loeb, l’homme aux neuf titres mondiaux, font partie des légendes de l’histoire du rallye.

Les voitures mythiques du Rallye WRC

Tout comme des pilotes, des modèles de voitures sont aussi devenues des légendes du Rallye WRC. De nombreux modèles tout aussi variés les uns des autres, comme les récentes WRC, en passant par les turbulentes Groupe B, sont aujourd’hui des voitures mythiques. Les constructeurs de renommée internationale tels que Lancia, Audi, Peugeot, Toyota, Subaru, Mitsubishi ou encore Citroën, ont façonné des voitures emblématiques qui ont marqué les épreuves des championnats du monde des rallyes. Ces automobiles ont été capables de rouler à grande vitesse sur les routes les plus sinueuses de la planète. Parmi les voitures qui ont marqué les esprits des fans de courses automobiles, les voitures italiennes se démarquent. Avant la création du championnat du monde, plusieurs modèles sont entrées dans la légende, comme par exemple, la Mini Cooper S conçue par Timo Mäkinen.

Quelques années plus tard, Alpine a su redorer son image grâce à la berlinette A110, avant que les constructeurs italiens ne commencent à se démarquer en 1974. Durant trois ans, Lancia et Stratos se sont distinguées, avant d’être concurrencées par la Fiat 131 Abarth. Par la suite, c’est au tour des constructeurs japonais de briller dans le monde de l’automobile. Pendant les années 1990, le modèle de voiture Celica Turbo 4WD de la marque Toyota a permis à trois pilotes de décrocher des trophées lors des compétitions. Il s’agit de Carlos Sainz en 1992, de Juha Kankkunen en 1993, et de Didier Auriol en 1994. La Mitsubishi Lancer Evo est, quant à elle, associée au pilote Tommi Mäkinen, qui a remporté quatre titres consécutifs dans sa carrière. Avec moins de palmarès au compteur, la Subaru Impreza 555 est néanmoins restée dans les esprits des fans, avec notamment la victoire décrochée par Colin McRae sur le sol britannique.

Une réflexion sur “WRC : Quels sont et où sont les rallyes les plus près de la France ?

  • à
    Permalien

    I’m impressed, I must say. Rarely do I come across a blog that’s both educative
    and engaging, and without a doubt, you’ve hit
    the nail on the head. The issue is an issue that too few people are speaking intelligently about.
    I am very happy I came across this during my hunt
    for something regarding this.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *